Autoguérison

Votre corps a des capacités d’autoguérison : c’est la raison pour laquelle les écorchures cicatrisent, les fractures se consolident, le système immunitaire permet de guérir des infections, …

Ceci ne se réalise pas tout seul mais uniquement avec votre consentement, bien que généralement, vous n’y faites pas attention.

L’autoguérison est donc un Oui à la vie.

Lorsque une maladie survient, c’est que votre corps n’est plus dans un état normal. Quelque chose s’est arrêté. Mais quoi ? Certains processus d’autoguérison justement, bien qu’ils se réalisent tous seuls, ne le font pas sans votre consentement. La maladie est un refus, une désapprobation de la vie telle qu’elle se présente à vous. Elle n’arrive jamais par hasard, elle peut être liée à des choses désagréables que vous vivez, et à un  » mal à dire ».

Mais ce n’est pas la maladie qui arrive toute seule, comme vous en avez l’impression, ce sont certains processus d’autoguérison, qui arrêtent de se mettre en œuvre. Parfois brutalement, mais la plupart du temps lentement car le corps est conçu pour la santé. Bien souvent, vous ne voyez pas le lien entre la maladie et la situation, la relation ou l’expérience de vie qui a déclenché le non consentement en vous.

Il ne sert alors à rien de lutter contre la maladie, mais il est nécessaire de l’accepter.

Pour guérir il y a besoin de remettre en route vos mécanismes d’autoguérison. Bien souvent, il est nécessaire de s’ouvrir et d’accepter de se faire aider par un praticien. Mais quelle que soit la technique de soin utilisée, le praticien ne pourra y arriver seul, si vous n’avez pas la volonté et si vous ne consentez pas à guérir (consciemment ou inconsciemment).

Quand vous allez voir un praticien, vous pensez à tort que cette personne a le pouvoir de vous guérir. C’est pourquoi, vous lui demandez parfois de vous garantir une guérison, ce qui lui est totalement impossible.

La guérison ne peut avoir lieu sans votre véritable consentement et votre volonté.
Le praticien interviendra alors pour vous aider à remettre en route vos mécanismes d’autoguérison, c’est votre corps ensuite qui réagira pour se rétablir.

Dans certains cas, la guérison peut être lente, vous allez devoir faire preuve de patience, votre praticien vous accompagnera et vous y aidera.

Et vous aurez peut-être besoin de plusieurs techniques de soins complémentaires
pour y parvenir. Et aussi d’envisager de changer votre mode de vie, de pratiquer du sport, de modifier votre alimentation…

Lorsque vous serez guéri, c’est que vous aurez à nouveau dit Oui à la vie.

Vous avez souvent entendu dire que certaines maladies sont incurables. Pourtant il y a toujours eu des malades qui se sont guéris de symptômes divers et variés y compris de maladies dites « incurables ». Ils sont su, volontairement et avec un désir puissant de continuer à vivre, s’appuyer de nouveau sur leurs capacités d’autoguérison. Certains d’entre eux se sont fait accompagner par des praticiens de santé, d’autres y sont même parvenus tout seuls. Cela tend donc à démontrer qu’il n’y a pas de maladies incurables.